Agenda ironique de juillet 2020

C'est un peu être le roi du monde que de décider un peu de ce que vous écrirez en juillet 2020, puisque Laurence Délis (https://palettedexpressions.wordpress.com/) me refile la patate à peine attiédie.

Vous choisirez une contrainte de votre choix (l’Oulipo en recense beaucoup : https://www.oulipo.net/fr/contraintes?fbclid=IwAR3PJXCDTWd5oG2DwQ9xASvk0H_wn_td1bCbzzDClRPgGXeqWRHiiL7bWMo

… le sonnet classique marche aussi) et pour respecter la contrainte, vous réécrirez cette phrase de l'Abbé Prévost dans Manon Lescaut en début ou fin de dissertation :

« Après avoir soupé avec plus de satisfaction que je n’en avais jamais ressenti, je me retirai pour exécuter notre projet. »

Enfin, vous pourrez illustrer votre texte avec une peinture de Zach Mendoza de votre choix. Quelques exemples :




Date limite de réception des contributions : dimanche 26 juillet

Votes du 27 au 31... Derechef, je m'en vais trouver un huissier !





Commentaires

  1. J'ai relayé l'info avec un article sur mon blog qui renvoie chez toi. Avec un thème aussi large et foisonnant que piocher dans les contraintes de L'olipo, il y a de quoi faire :)
    A très bientôt, le plaisir de lire les textes qui en découleront

    RépondreSupprimer
  2. Yaduboulo mais très intéressant! Plus découverte de Zach Mendoza que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  3. Certains n'arrivent pas à poster de commentaire. Vous pouvez m'envoyer vos textes à emmanuel.glais@laposte.net

    RépondreSupprimer
  4. Pas mal ! Ça fait longtemps que je n'ai pas participé, je vais essayer de glisser ça dans mon carnet de vacances :) !

    RépondreSupprimer
  5. Ma participation à cet agenda ironique
    https://palettedexpressions.wordpress.com/2020/07/24/a-supposer-que/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce texte dense, à relire plusieurs fois pour en extraire tout le jus.

      Supprimer
  6. Bon jour,
    Voici ma participation :
    https://ledessousdesmots.wordpress.com/2020/07/26/parloir-sourd-au-format-miroir-a-soi/
    Max-Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. En tant qu'ancien prof, je suis chagriné par l'interprétation très libre de ma consigne, mais heureusement c'est un lipogramme, et ça j'adore. .

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Agenda ironique de juillet 2020 : les textes

L'été la nuit